Catégories En langue française

Qu’est-ce que l’innovation ? Quels sont les différents types d’innovations ? (3/4)


Définir l’innovation demande de distinguer l’innovation d’autres termes. Mais, définir l’innovation demande également d’en donner une typologie. Car, il existe différents types d’innovation.

 

I/ L’innovation ne se confond ni avec le gadget ni avec l’invention

Dans de précédents billets, j’ai montré que définir l’innovation demande de distinguer l’innovation d’autres termes dont le sens était proche, en particulier, le gadget et l’invention. J’ai montré que l’innovation, le gadget, et l’invention ont en commun la nouveauté.

  • Mais, l’innovation se distingue du gadget parce que là où l’innovation s’inscrit dans notre quotidien de façon durable, le gadget n’est utilisé que de façon éphémère
  • Par ailleurs, l’innovation se distingue de l’invention en ce que l’innovation parvient à déclencher un acte d’achat et trouve un marché alors que l’invention, le plus souvent, reste à l’état de prototype. Autrement dit, là où l’innovation suppose une réussite commerciale, l’invention ne le suppose pas

 

II/ Qu’est-ce que l’innovation ? Quels sont les différents types d’innovations ? Les différents types d’innovations

Cependant, définir l’innovation en le distinguant de termes proches ne donne pas une définition complète du terme. Il faut, en plus, donner une typologie des différents types d’innovation, telles que :

  • l’innovation d’amélioration
  • l’innovation incrémentale
  • l’innovation opérationnelle
  • l’innovation de rupture

Les secrets des entrepreneurs de la Silicon Valley - promotion

 

III/ L’innovation d’améliorations

L’innovation d’améliorations permet d’améliorer un produit qui existe déjà. Ainsi, lorsque telle ou telle entreprise propose d’améliorer un produit déjà existant, il propose une innovation d’amélioration.

  • Par exemple, entre la Peugeot 205, 206, 207, 208, il y a séries d’innovations d’améliorations marquant une différence entre un modèle est celui qui lui a précédé.
Des exemples d'innovation d'améliorations
Des exemples d’innovation d’améliorations
Peugeot 205, 206, 207, 208
  • Autre exemple : entre l’iPad 1, l’iPad 2, l’iPad 3 et l’iPad 4, il y a une séries d’améliorations qui ont été apportées. A chaque fois qu’une nouvelle version a été mise sur le marché, il y a des innovations d’améliorations. Ainsi, l’iPad 2 inaugure un nouveau type d’application, Facetime, qui est rendue possible par la présence de deux caméras. L’iPad 3 propose un meilleur écran, l’écran dit Retina qui donne davantage de précision et de clarté dans l’image.

Voici donc des exemples d’innovation d’améliorations.

Dans un prochain billet, je présenterai trois autres types d’innovations : l’innovation incrémentale, l’innovation opérationnelle et l’innovation de rupture.

 

Lectures complémentaires

  • Pour avoir une présentation visuelle des innovations d’améliorations apportées aux voitures Peugeot, veuillez-vous référer à cette vidéo
  • Pour une discussion entre la différence entre l’amélioration continue et l’innovation, telle que celles-ci existent au sein de la théorie Kaisen, veuillez-vous référer à ce post de TRIZ expérience

7 commentaires

Laisser un commentaire

  • Fradet Normand

    Bonjour, pourriez-vous détailler la distinction entre les différentes typologies d’innovation ? Je ne parviens pas à séparer la notion d’innovation d’amélioration avec celle d’innovation incrémentale.

    En vous remerciant,
    Cdlt

    • Guillaume Villon de Benveniste Auteur de l’article

      Bonjour,

      Excellente question !

      La différence enre l’innovation incrémentale et l’innovation d’amélioration est que l’innovation incrémentale permet de prendre des parts de marché sur sur des segments de marché au-delà du marché cible. D’une certaine manière, l’innovation incrémentale peut s’assimiler à une sorte de montée en gamme.

      Ceci répond-t-il à votre question?

      Cordialement,

      GVB

  • Il me semble qu’il n’existe strictement aucune différence entre ces deux types d’innovations.
    Vous dites que l’innovation incrémentale « permet de prendre des parts de marché sur sur des segments de marché au-delà du marché cible ». Ne confondez-vous pas avec l’innovation adjacente ?

    En vous remerciant,

    Cordialement

    • Guillaume Villon de Benveniste Auteur de l’article

      Bonjour Guillaume,

      Merci pour votre commentaire. En se référant à Clayton Christensen, et plus particulièrement à The Innovator’s Solution, on trouve une définition de l’innovation incrémentale. L’idée de l’innovation incrémentale est de parvenir à toucher des segments de marché à plus valeur ajoutée. Clayton Christensen cite notamment l’exemple de l’acier : on passe d’un acier à faible valeur ajoutée (notamment pour construire des bâtiments) à un acier à forte valeur ajoutée (l’acier pour les automobiles).

      Dans la notion d’innovation adjacente, on ne trouve pas l’idée de montée en gamme.

      Voilà donc la différence entre ces deux notions.

      J’espère que c’est plus clair.

      Au plaisir d’écouter vos commentaires sur mon livre !

      À très bientôt,

      Guillaume

  • Rafik

    bonjour, vous avez dis que : Dans la notion d’innovation adjacente, on ne trouve pas l’idée de montée en gamme.
    je voulais savoir si l’innovation adjacente est un ciquième type d’innovation?
    merci