Catégories En langue française

La transformation digitale, une discussion avec M. Offredi, Digital innovation officer chez Total


Michael Offredi - Total - Digital Ecosystem and Innovation Officer

Quelles sont les opportunités ? Quelles sont les activités de production qui paraissent à la fois :

  • Importantes ?
  • Pas satisfaisantes avec les moyens actuels ?
  • Présents dans l’ensemble des filiales des énergéticiens ?
  • Représentant un volume de dépense conséquent ?

Voici la question que Jean-Luc Pugnet, Michael Offredi et moi-même avons évoqué au cours d’un entretien récent.

I/ Présentation de Michael Offredi, Digital innovation officer chez Total

Michael Offredi - Total - Digital Ecosystem and Innovation Officer
Michael Offredi – Total – Digital Ecosystem and Innovation Officer

Michael Offredi est “Digital Ecosystem and Innovation Officer” chez Total. Il fait partie de l’équipe de Gilles Cochevelou, Chief Digital Officer de Total. Avant d’être nommé à ce poste, il était chargé d’investissement au sein du Corporate Venture Capital (CVC) de Total.

 

II/ Opportunité d’innovation numéro 1 : Les drones à usage industriel répondent aux 4 conditions de la matrice d’innovation

Au cours d’une discussion avec Michael Offredi et Jean-Luc Pugnet, nous avons évoqué plusieurs cas d’usage de drones sur les sites pétroliers. Les raffineries pétrolières sont amenées à être inspectées de fond en comble tous les cinq ans pour travaux de maintenance. Afin de mener à bien cette inspection un arrêt total de l’installation est requis. Cet arrêt permet à la fois de vérifier le bon fonctionnement de l’ensemble des composants, l’usure de telle ou telle partie du système. Mais, ce grand arrêt requérant plusieurs jours d’inactivité reste onéreux puisque la production du site est nulle pendant cette période d’inspection. C’est pourquoi, selon Michael Offredi, on pourrait recourir à des drones à usage industriel pour certaines inspections. Ces derniers présentent plusieurs bénéfices :

  • d’une part, on peut réaliser des opérations d’inspection de façon continue, même lorsque le site pétrolier est en cours de fonctionnement ce qui permettrait d’assurer une maintenance bien meilleure que ce qui est fait actuellement
  • d’autre part, ce travail d’inspection continue permet de mener une action beaucoup plus ciblée.
  • Enfin, le dernier bénéfice et sans doute le plus important : les inspections sont réalisées, non pas par des opérateurs humains, mais par des drones industriels. La sécurité s’en trouve donc maximisée et à moindre coût.

D’ailleurs, les drones peuvent effectuer ce type d’inspection.

  • D’une part le long des cheminées pouvant atteindre une hauteur de 40 m, le drone peut réaliser des photographies à très haute résolution afin que des inspecteurs humains au sol puissent s’assurer de la bonne intégrité de l’édifice.
  • En outre, grâce à des capteurs thermiques, le drone peut identifier des ponts thermiques précurseurs de fuites éventuelles.
  • Enfin, toutes ces informations digitales sont agrégées. On peut mettre en place une intelligence artificielle qui va analyser l’ensemble des données récoltées. Ceci permet à la fois d’orienter l’inspecteur humain vers les éléments les plus problématiques et aussi d’obtenir des données pour mettre en œuvre des algorithmes de maintenance prédictive. Celles-ci permettraient à l’avenir d’optimiser encore davantage les opérations de maintenance.

Voici donc le premier type d’opérations d’inspection que peuvent réaliser les drones en environnement industriel.

Positionnement sur le graphe de l’opportunité d’innovation numéro 1 : les drones pour inspection des infrastructures verticales

Michael Offredi estime que ce type d’usage de drones peut se représenter sur la matrice d’innovation. La maintenance est une activité de production onéreuse ce qui explique pourquoi la bulle est représentée dans une taille importante. La couleur de la bulle est relativement foncée parce que ce besoin peut s’étendre à l’ensemble des sites industriels. Il y a donc un potentiel d’industrialisation de ce type d’innovation. Enfin, il s’agit d’une activité de production extrêmement importante à plusieurs titres : en termes d’efficacité opérationnelle, de sécurité, et de fiabilité de l’appareil de production. Et puis, le système existant n’est pas optimale étant donné qu’il requiert un arrêt complet de l’installation pendant plusieurs jours, que les opérations de maintenance sont réalisées par les opérateurs humains ce qui génère une question de sécurité. Et enfin, ce n’est pas satisfaisant non plus parce que l’effort humain n’est pas ciblé. Voici pourquoi on peut trouver cette opération de maintenance sur le graphe ci-dessous :

Drones pour inspections des infrastructures verticales

Drones pour inspections des infrastructures verticales
Drones pour inspections des infrastructures verticales

III/ Opportunités d’innovation numéro 2 : l’inspection des « pipelines »

Mais ce n’est pas la seule innovation qui réponde aux critères évoqués dans la matrice d’innovation. En effet, on trouve un deuxième type d’opérations qui peuvent bénéficier de drones industriels.

En Europe, des pipelines sillonnent le territoire pour acheminer le pétrole. Il est absolument nécessaire de protéger les pipelines des actes malveillants (volontaires ou involontaires) des produits pétroliers ou gaziers afin d’éviter tout problème de sécurité, de dysfonctionnement, ou de dégradation du matériel. Pourtant, en dépit des précautions, il arrive qu’on trouve, ici et là, des chantiers non déclarés pouvant menacer l’intégrité des pipelines. C’est pourquoi les pétroliers ont recours à des survols de leurs infrastructures. Ces survols sont réalisés, à ce jour, par des opérateurs humains. L’usage de drone intégrant des outils de détection automatique d’anomalies permettraient de multiplier ce type de vérifications et de focaliser l’intervention humaine sur des enjeux à plus forte valeur ajoutée.

Voici donc un deuxième cas d’usage du drone pour des activités industrielles. Selon Michael Offredi, cette opportunité répond également aux quatre conditions que l’on trouve sur la matrice d’innovation.

Positionnement sur le graphe de l’opportunité d’innovation numéro 2 : les drones industriels pour inspection d’infrastructures horizontales* :

Drones pour inspection d’infrastructures horizontales
Drones pour inspection d’infrastructures horizontales

 

En résumé, l’usage du drone est une opportunité d’innovation à saisir pour les activités industrielles. En effet elle permet de faciliter l’inspection des infrastructures pétrolières. En permettant la surveillance continue de l’ensemble des installations, notamment en facilitant l’entretien des pipelines repartis sur le territoire français. Cette innovation permet à la fois d’automatiser le plus possible de taches et de focaliser l’intervention humaine sur des enjeux à plus forte valeur ajoutée.

 

*Infrastructures horizontales :

  • Lignes à haute tension chez EDF
  • LGV pour la SNCF

 

 

 

1 commentaire

Laisser un commentaire