Comment pourrions-nous définir le marché d’innovation sans nous rapporter à quelque chose de concret comme un produit qui donne lieu à un volume de transactions déterminés ? Voici une question que j’ai évoqué récemment lorsque j’ai rencontré Laurent Vieille, CTO chez Jade-i, une startup française.

  Pourquoi les processus sont-ils indispensables à l’innovation ? De quelles façons faut-il se référer à un processus pour réussir l’innovation de rupture ? Et surtout, à quel processus singulier faut-il se référer en particulier lorsque l’on cherche à faire de l’innovation de rupture ? Voici une question que Michel Raquin, Président du Club des Pilotes de Processus, m’a demandé de traiter au cours d’un déjeuner récent. J’ai commencé par…

Visions du futur Droits d'auteur: transitionculture et tuvie

  L’étude du futur donne lieu à des visions riches et multiples. Mais, lorsque ces visions prospectives sont présentées aux décideurs, ceux-ci ne savent pas toujours comment les prendre en compte pour préparer leurs groupes aux défis de l’avenir. Comment bâtir une vision de l’avenir qui soit suffisamment concrète pour aider les VP d’innovation de grands groupes à élaborer une stratégie d’innovation ? Aujourd’hui, je…

Définir l’innovation demande de différencier ce terme d’autres termes dont le sens peut être voisin. La semaine dernière, j’ai parlé de la différence entre l’innovation et le gadget. Cette semaine, je vais parler de la différence entre l’innovation et l’invention. Quelles différences ? De nouveau, les termes ont en commun la nouveauté. Mais, le sens de chacun des termes reste différent.  

Les entreprises ont développé l’habitude de segmenter leurs marchés selon le profil socio-économique de leurs consommateurs. Seulement, ce type de segmentation n’est pas efficace pour l’innovation. Il faut donc élaborer une méthode particulière de segmentation pour innover. Voici une question qui intéresse les directions marketing, R&D et innovation. Car la méthode de segmentation de marché pour l’innovation permet non seulement d’identifier de nouvelles opportunités…

Si les entreprises peinent à innover, c’est avant tout, parce qu’elles ne savent pas comment innover. Elles ne savent pas innover, parce qu’elles s’appuient beaucoup sur les études consommateurs. Or, il se trouve que les consommateurs sont limités dans leur capacité à émettre des idées d’innovation par la fixité fonctionnelle (« functional fixedness« ). Autrement dit, ils sont incapables d’envisager l’usage d’un produit pour un autre usage…