Si les entreprises peinent à innover, c’est avant tout, parce qu’elles ne savent pas comment innover. Elles ne savent pas innover, parce qu’elles s’appuient beaucoup sur les études consommateurs. Or, il se trouve que les consommateurs sont limités dans leur capacité à émettre des idées d’innovation par la fixité fonctionnelle (« functional fixedness« ). Autrement dit, ils sont incapables d’envisager l’usage d’un produit pour un autre usage…

Catégories In english

How to sell innovation consulting? (1/10)


Many of my friends, who work in innovation consulting firms, often believe that the best way to sell innovation consulting is to develop an expertise. There is clearly some truth to that but, although this may cause disagreement with some of my friends, I believe that the best way to sell innovation is not so much to promote an expertise, but, rather, to understand…

Aujourd’hui, les grandes entreprises, confrontées à la concurrence des économies émergentes, doivent, d’après Louis Gallois, monter en gamme pour préserver leurs marges. La montée en gamme demande à innover, à l’image d’EADS qui conçoit, produit et commercialise des nouveaux avions tels que l’A380. Pourtant, la plupart des entreprises peinent à innover. Parmi les raisons évoquées, on cite des éléments de circonstances liés au marché…

Aux Etats-Unis, les entreprises de biens de grande consommation introduisent environ 30 000 nouveaux produits par an. Sur les 25 dernières années, entre 70 % et 90 % de ces produits ne trouvent pas leurs clientèles, d’après une étude du Harvard Business Review. Ils sont donc retirés du marché en l’espace de 12 mois seulement. Pourquoi les grandes entreprises peinent-elles à mettre sur le marché des…

Comment savoir si un produit innovant trouvera son marché ? Comment distinguer un produit innovant entraînant un achat d’un produit gadget qui suscitera certes l’intérêt du consommateur mais qui ne déclenchera pas l’acte d’achat ? Cette question très simple revêt une importance majeure. Car, aujourd’hui, entre 70% et 90% des nouveaux produits ne trouvent pas de consommateurs et sont retirés du marché en l’espace…

Pourquoi exige-t-on aujourd’hui des ingénieurs centraliens la même culture du client que ce qui est attendu des étudiants de l’ESSEC ou d’HEC ? Qu’est-ce qui fait que, aujourd’hui, la connaissance du marché est devenue nécessaire à tous les acteurs de l’entreprise, y compris ceux dont la fonction et la formation ne les prédispose pas à des responsabilités commerciales ? Pourquoi une compétence purement technique…