Catégories En français

Le CIO va-t-il disparaître?


François Demongeot

Au moment où les enjeux sont si forts le rôle du CIO /DSI a le risque d’être réduit à une supervision de fonctions techniques, largement externalisées, et son influence stratégique remplacée par celle des nouveaux rôles qui combinent un rôle technologique et métier, comme le Directeur Digital. Voici quelques-unes des questions que François Demongeot, Dirigeant de Personal IT(é), a traité au cours du déjeuner Fujitsu à Paris le 9 juin 2016 (Fujitsu World Tour 2016)*.

Le CIO va-t-il disparaître ?

À regarder de plus près, dans les deux cas, ces évolutions peuvent aller dans le sens du renforcement du rôle du CIO, plutôt que son déclin.

Le CIO peut-il être réduit à une supervision des fonctions techniques?

L’externalisation des fonctions informatiques opérationnelles (infrastructure et support applicatif en priorité), a créé le besoin de fonctions internes à forte valeur ajoutée, en termes de gestion des fournisseurs, de gestion des services, d’architecture interne, sans oublier la fonction critique de sécurité informatique. Le CIO a un rôle essentiel de transformation des rôles et des compétences de ses équipes ; les gestionnaires de technologie deviennent responsables de qualité de service, les chefs de projets deviennent des intégrateurs agiles de multitechnologies, les entrepôts de données (Big Data) seront exploités par des métiers hautement spécialisés (Data Analystes).

Le CIO peut-il être remplacé par le CDO (Chief digital Officer)

Le CIO a pu craindre que son empire soit remplacé par celui du CDO (Chief digital Officer), fonction créée pour accélérer l’utilisation de la technologie dite « digitale » et transformer l’entreprise. La réalité démontrée par une étude récente de Forbes est que l’explosion attendue du rôle de CDO n’a pas eu lieu, car les attentes de ce rôle sont un mélange du rôle transformationnel de chaque responsable de division et de leadership technologique d’une fonction centrale, rôle que le CIO a su jouer dans le passé.

 

Le grand retour du CIO —Les impératifs de la fonction

Face à une technologie foisonnante, des acteurs multiples (qui choisir et pourquoi ?), un fonctionnement des entreprises qui reste majoritairement en silo, le CIO reste le seul à exercer une responsabilité transverse. L’appétit réel pour la technologie des clients, partenaires et employés, les premières expériences digitales pas toujours si réussies (problèmes de sécurité, performance, duplication des informations, de modèles non scalables, de coûts externes qui explosent) rendent ce rôle absolument vital pour les entreprises.

 

Pour exercer ce rôle au niveau stratégique indispensable, le CIO va devoir se concentrer sur 7 impératifs

  1. Identifier et gérer en interne les aspects régaliens (sécurité, architecture, données),
  2. Offrir des services véritables (mesures Lean, savoir écouter ses clients ?..) ; cela l’aidera dans sa vue stratégique,
  3. Mettre en place des fonctions professionnelles de contrôle de ses fournisseurs et de ceux des autres divisions (« IT Vendor strategic management »),
  4. Mettre en place des méthodes de travail Agile, lorsque cela est nécessaire,
  5. Etre un partenaire crédible des autres fonctions ; avoir une vraie curiosité et compétence business, vouloir contribuer au développement de son entreprise pas seulement à la réduction des ses coûts — Apprendre les fonctions Marketing et Client — Comprendre que la digitalisation n’est pas un problème technologique mais un problème d’écoute du client,
  6. Mettre l’innovation à son service, créer en interne une vraie culture de l’Innovation IT, préserver des budgets expérimentaux où l’on peut ne pas réussir – modèle lean start-up. Inclure l’innovation dans tous ses contrats externes
  7. Choisir, motiver, engager ses équipes. L’IT n’est pas une affaire d’écrans et de programmes mais de relations humaines, de curiosité, de travail collaboratif.

 

Avant tout, le succès du CIO reposera sur sa capacité à faire évoluer ses équipes de manière dynamique.

Demongeot - consultant IT Innovation
Demongeot – consultant IT Innovation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*  Ce texte a été rédigé par François Demongeot.

1 commentaire

Laisser un commentaire