Catégories En langue française, Médias

Disrupter ou se faire disrupter ? » – Garden Talk


I/Présentation des invités

  • Luc Bretones, Directeur du Technocentre d’Orange et Directeur d’Orange Vallée
  • Godefroy de Colombe, PDG d’Axa Direct
  • Guillaume Villon de Benveniste, directeur commercial et d’innovation chez 7Circles

 

Inscrivez-vous ici

 

II/ Le sens de la « disruption »

  • Qu’entend-on par le mot « disrupter » ? Quels exemples ?
  • Que veut-on dire par l’expression « se faire disrupter » ? Quels exemples ?
  • Qu’est-ce qu’on « disrupte » ? Quel est l’objet de la « disruption » ?
  • Comment la disruption se déroule-t-elle ? Quels exemples ?

 

III/ Le dilemme de la disruption

  • Pourquoi se poser la question de la disruption ou du fait d’être disrupté ?
  • Pourquoi cette question se pose-t-elle ? Pourquoi plus particulièrement aujourd’hui et pas il y a 30 ans ?
  • Qu’est-ce qui a évolué dans le paysage industriel qui fait que aujourd’hui la l’enjeu de la disruption semble davantage d’actualité ?

 

IV/ Décider

  • Pourquoi la décision de la disruption est-elle une décision particulièrement difficile ?
  • Pourquoi la décision de mettre sur le marché une offre de disruption relève-t-elle d’une décision singulière ?
  • En quoi un dirigeant qui décide d’investir dans un produit disruptif prend-il une décision qui est différente des décisions quotidiennes ?
  • De quelle façon cette décision remet-elle en cause les activités déjà existantes de l’entreprise ?
  • Comment mettre sur le marché un produit disruptif sans mettre en danger les activités existantes ?

 

1 commentaire

Laisser un commentaire